DE L’ART DE CONSOMMER

le bien de consommation pour inspiration

Le bien de consommation est parfois vu comme un objet trop ingrat pour l’art. Son image nous dérangerait-elle ? Les 5 artistes rassemblés dans cette exposition y voient pourtant un éloquent témoin de notre siècle. Ils ont choisi de le magnifier pour nous forcer à le regarder et l’interroger

JEAN-CHRISTOPHE ROBERT
LUDOVIC ALUSSI
JULIEN GUDEA
GURT SWANENBERG
ARANTHELL

ARANTHELL

PEINTRE

Cette jeune artiste parisienne conçoit ses œuvres comme un laboratoire de l’ordinaire. Elle emploie son talent au profit d’un sujet des plus audacieux : les objets insignifiants du quotidien. C’est par la représentation sérielle qu’Aranthell parvient à saisir la richesse formelle des viandes sous blister, d’un évier, d’un réfrigérateur, ou des milles nuances des fonds de boîtes de conserve

Voir son catalogue

GURT SWANENBERG

PEINTRE PLASTICIEN

Gurt Swanenberg compose le cabinet de curiosité du XXIème siècle.

Ce peintre hollandais combine entomologie et répertoire allégorique classique pour nourrir une réflexion sur les codes visuels de la culture de masse. Des œuvres troublantes, qui intègrent des éléments anciens ou organiques (crânes, ivoire, écaille…) sur lesquels se surimposent les logos, les nouvelles icônes d’un monde marchand et impermanent.

Voir son catalogue

JULIEN GUDÉA

SCULPTEUR

À sa sortie de l’École des Beaux-Arts de Paris, ce sculpteur nîmois a adopté la résine plastique comme matériau exclusif de son art. Allumettes calcinées, pommes croquées, bougies fondues, cigarettes consumées… Avec des jeux de facettes, de textures et d’aplats – où la couleur et la forme s’affranchissent de la réalité – les œuvres de Julien Gudea déclinent avec lyrisme une expérimentation sur les objets « entamés »

Découvrez prochainement
le catalogue de ses œuvres
en ligne

Voir son catalogue

LUDOVIC ALUSSI

PHOTOGRAPHE

Saviez-vous que le terme « nature-morte » était employé en publicité pour parler des photographies de produits ? Ludovic Alussi en maîtrise parfaitement les codes et ses travaux personnels les détournent avec un certain cynisme.

Sous la forme traditionnelle de la vanité, ses séries d’Embouteillages convoquent la bouteille en plastique comme symbole de nos sociétés. Une nouvelle forme de « botellisme » qui asservit le monde aux formes ergonomiques des emballages en plastique.

 

Voir son catalogue

SUIVEZ NOTRE NEWSLETTER :

Exposition De l’Art de consommer
Les 7, 8 et 9 avril à l’Espace Thorigny
(4 pl. de Thorigny, Paris 3e)

#delartdeconsommer