AUDREY GUIRAUD

Photographie

Audrey Guiraud a été élue par nos internautes
dans le cadre de l’appel à projets La Ville hors champ

Audrey Guiraud synthétise l’espace architectural
À la lisière de l’abstraction, ses œuvres confondent les plans et piègent le regard

Cliquez sur les images pour accéder aux pages des œuvres

Audrey Guiraud est née à Nîmes en 1986.

Nourrie de l’influence de l’abstraction géométrique et du Bauhaus, elle oriente déjà ses premiers travaux vers l’étude de l’architecture. Elle expérimente alors des superpositions de textures, de trames et de moirés. Mais en 2007, à l’occasion d’un projet entrepris sur le Nemausus de Jean Nouvel, elle réalise les possibilités que lui offrent la photographie pour figurer les différentes dimensions de l’espace.

Sans titre 1, série Totidem 270, 2015
Tirage Fine art, contrecollé sur dibond, 60 x 90 cm
Tirage : 2 exemplaires + 3 hors commerce
À partir de 740 €

La série Nemausus va ouvrir la voie à un projet au long cours, que la photographe intitule Folding architecture (architecture pliante ou pliable). Les volumes des bâtiments se transforment à travers son objectif. Elle se plaît à défier notre perception. De larges aplats forment ces compositions dynamiques, rythmées par des ombres tranchées et des lignes graphiques, sans qu’on ne puisse déterminer de combien de plans est composé l’espace.

Inspirée par les proportions et les compositions obliques de la photographie constructiviste, cette série s’approche de l’abstraction, mais les jeux de textures et la présence de détails réalistes contredisent toutefois cette illusoire perfection.

Untitled I, série Folding Architecture, 2009
Tirage mat lambda contrecollé sur dibond,  90 x 60 cm / Tirage : 3 exemplaires
À partir de 840

Coly1240615, Folding Architecture, 2015
Tirage Fine art, contrecollé sur dibond,
90 x 60 cm / tirage : 3 exemplaires
À partir de 840

Bien que la figure humaine en soit exclue, Audrey Guiraud considère l’Homme comme le sujet principal de son œuvre : c’est le génie humain et son aptitude à donner forme aux utopies que ses photographies célèbrent. La plupart de ses œuvres sont de format vertical, une évocation de l’élévation du sujet. Mais l’artiste renverse volontiers l’image !

Chacun de ces clichés est le fruit d’une rencontre avec un lieu, un environnement, ses spécificités. Audrey Guiraud débute son travail par un repérage méthodique du bâtiment : elle l’examine dans différentes conditions de luminosité et adapte son approche en fonction des surfaces étudiées. Le très bleu Musée de  l’Arles antique est saisi sous un ciel d’azur, tandis qu’elle préfère une lumière hivernale évanescente pour photographier la blanche Grande-Motte.

Ce travail expérimental et transdisciplinaire, exposé à plusieurs reprises (voir biographie infra) trouve son prolongement en 2015 dans la série Totidem 270. Commandité par trois Pays d’art et d’histoire, ce projet met en lumière des associations de matériaux et propose un nouveau regard sur le patrimoine architectural, qui se désintéresse du fonctionnalisme pour se concentrer sur l’essence de la forme.

Entrepris en 2011 à Times Square (New-York) dans le cadre d’un projet financé par reGeneration2 (Aperture Foundation et Musée de l’Elysée), le projet Cyberspaces poursuit cette démarche en lui donnant une nouvelle dimension sociale. L’architecture est dissimulée cette fois sous une trame vertigineuse d’écrans publicitaires : poursuivant sa quête d’essence, Audrey Guiraud s’attache à capter le moment fugace où les diodes s’éteignent entre deux réclames.

Pour restituer la richesse et la texture de cette architecture électro-luminescente, Audrey Guiraud opte pour une technique de tirage « lenticulaire » : la seule à même de restituer la richesse du motif, ses textures et sa dynamique lumineuse. Cet exigeant tirage a été financé par la bourse à la création de la région Languedoc Roussillon.

Les photographies d’Audrey Guiraud sont tirées en Lambda ou en Fine art et contre-collés sur panneau de Dibond à châssis rentrant.

BIOGRAPHIE

Afficher les expositions, résidences et publications d'Audrey Guiraud

Expositions personnelles

2015
Totidem 270, Le Vallon du Villaret, Bagnols-les-Bains, FR
Carré d’Art Bibliothèque, Nîmes, FR
Chapelle de la médiathèque, Uzès, FR

2012 Diurne, Galerie Sens Uniques, Castres, FR
2011 La forme des ombres, Galerie la Courette, Durfort, FR
2010 Knowing precisely where to cut, pour Images et Ville 2010, Galerie Negpos, Nîmes, FR

Expositions collectives

2016
Origine(s), Anciennes écuries de Mende, Mende, FR
« Des Clics et des Classes 2016 : Du rural derrière l’industrie » 
Travail réalisé en collaboration avec les élèves de cm1 et cm2 de l’école du Gévaudan à St Chély d’Apcher, exposé dans la ville durant tout l’été, St Chély d’Apcher, FR
Ainsi qu’à l’atelier des Forges, aux Ateliers, pour les Rencontres de la photographie à Arles,FR

2015
Contact!, première exposition de l’association Artelozera, Ancienne Maison Consulaire, Mende, FR

2013
Jeune photographie régionale, soirée de projection 2, Maison de l’Image Documentaire, Sète, FR
Epater la Galerie, 9 Boulevard du Jeu de Paume, Montpellier, FR
Synchronie, Institut d’Alzon, Galerie du Platane, Beaucaire, FR
Terra Nullius, Galerie Deleuze Rochetin, Arpaillargues, FR

2012 Mais qui êtes-vous donc, Paloma ?, SMAC, Nîmes, FR
2011 Facing Forward, sur Forward Thinking Museum, www.forwardthinkingmuseum.com
2010 reGeneration2, tomorrow’s photographers today, Musée de l’Élysée, Lausanne, CH

2009
Exposition des Diplômés, Poursuite, Ecole des Beaux- Arts, Nîmes, FR
Et bien! Chantier maintenant, Château d’Avignon, Saintes-Maries de la Mer, FR
Installation in- situ, Mur Foster – Carré d’Art, à Nîmes, FR 2008 Les 20 ans du Nemausus, Nîmes, FR
Biennale photographie et architecture, Corps de Ville, La Cambre, Bruxelles, BE
Entre trame et lumière, Galerie Negpos, Nîmes, FR

2007 Les 4 saisons de l’Art, Printemps 2007, Château d’Aubais, FR
2006 Proposition, recomposition, Galerie Le 4, Barbier, Nîmes, FR

reGeneration2, tomorrow’s photographers today
Exposition itinérante (2010-2014) curatée par William A. Ewing et Nathalie Herschdorfer – Musée de l’Elysée, à Lausanne, Suisse.

2014
Landskrona Museum, Landskrona, SE, 22 août – 16 nov.
Musée des Beaux-arts de Ekaterinbourg, Ekaterinbourg, RU, 8 août – 14 sept.

2013
Polk Museum of Art, Lakeland, Floride, US, 12 oct. – 7 déc.
ROSPHOTO, Saint-Pétersbourg, RU, 9 juil. – 11 août
Southeastern Center for Contemporary Art, Winston-Salem, Caroline du Nord, US, 2o juin – 15 sept.
Devos Art Museum, Marquette, Michigan, US, 22 fév. 7 avr.

2011
Fototeca del Centro de las Artes, Monterrey, MX, 16 juin – 21 août
Rencontres internationales de la photo du Maroc, Musée Dar Batha, Fès, MA, 11 – 31 mai
Caochangdi Photospring Festival, Pékin Fine Arts Gallery, Pékin, CN, 23 avr. – 21 juin
Galerie Azzedine Alaïa, Paris, FR, 6 avr. – 22 mai
Aperture Foundation, New York, US, 21 janv. – 17 mars

2010
CentreGallery, Miami Dade College, Miami, US, 3 – 18 déc.
Galleria Carla Sozzani, Milan, IT, 6 nov. – 1o janv.
Fotoweek, Washington, US, 6 – 13 nov.
Flash Forward Festival, Toronto, CA, 6 – 1o oct.
Pingyao International Photography Festival, Pingyao, CN, 19 sept. – 25 oct.
Michaelis School of Fine Art, Le Cape, ZA, 27 juil. – 3o sept.
Rencontres d’Arles 2010,
Couvent Saint Césaire, Arles, FR, 3 juil. – 19 sept.
Musée de l’Élysée, Lausanne, CH, 19 juin – 31 oct.

Collections

2016 Ecole primaire du Gévaudan, St Chély d’Apcher, fr

2015 Villes et Pays d’art et d’histoire de Mende et Lot en Gévaudan, Nîmes, Uzès
2013 Galerie Deleuze-Rochetin, Arpaillargues, FR
2010 Musée de l’Elysée, Lausanne, CH

Bourse


2013 Bourse à la Création, Région Languedoc-Roussillon, FR

Résidences et workshops

2016
Résidence pour le projet Origine(s), (année scolaire 2015-2016) pour le Pays d’art et d’histoire de Mende et Lot en Gévaudan, en compagnie de la photographe Soraya Hocine, Mende, FR
Des Clics et des Classes 2016 : Du rural derrière l’industrie, interventions scolaire répartie sur l’année scolaire 2015-2016 avec les classes de cm1 et cm2 de l’école primaire du Gévaudan sur la commande de la Canopé de Lozère, Saint Chély d’Apcher, FR

2014
Intervention en milieu scolaire, LEGTA F. Rabelais pour le Vallon du Villaret, St Chély d’Apcher, FR
Résidence pour le projet Totidem 270, (année scolaire 2014 – 2015) avec les Pays et Villes d’art et d’histoire de Mende & Lot en Gévaudan, Nîmes et Uzès, FR

2011 Workshop avec Sasha Wolf, Sasha Wolf Gallery, New York, USA

2009
Résidence à l’Espace de l’Art Concret autour de l’exposition temporaire sur la collection Bernar Venet,  Mouans-Sartoux, FR
Workshop avec Mireille Loup, Ecole Supérieur des Beaux-Arts, Nîmes, FR

2008 Workshop avec Sylvie de Meurville, Ecole Supérieur des Beaux-Arts, Nîmes, FR
2007 Workshop avec Bogdan Konopka, Ecole Supérieur des Beaux-Arts, Nîmes, FR

Publications

2016
Origine(s), Catalogue de l’exposition, Pays d’art et d’histoire, Mende, FR

2012
43° 41’ 19’’ N 4° 16’ 32’’ E, livre d’Artiste, collaboration avec Audrey Martin.
Coruscation, livre d’artiste, Editions Infra, Montpellier, FR
Infra #4 – Avril/Mai 2012, revue mensuelle, Editions Infra, Montpellier, FR
Pile / Face, livre d’Artiste, collaboration avec J-P Loubat, Editions I.F.Y.P., Nîmes, FR

2011 La forme des ombres, livre d’Artiste, Editions I.F.Y.P. Nîmes, FR

2010
Les 20 ans du Nemausus, Editions de l’Espérou, Montpellier, FR
reGeneration2, Photographes de demain, catalogue, Thames & Hudson, Londres, UK

2009 PourSuite, Catalogue des diplômés, Ecole des Beaux- Arts, Nîmes, FR

Diplômes

2009 DNSEP, Ecole Supérieure des Beaux- Arts, Nîmes, FR

2007 DNAP, Ecole Supérieure des Beaux- Arts, Nîmes, FR


Jean-Pierre Loubat est l’autre lauréat de l’appel à projets La Ville hors champ.

Ses œuvres racontent l’architecture, magnifique ou déliquescente : des photographies qui révèlent la gloire, la vanité ou la ruine de nos sociétés (lire la suite)

VOIR LE CATALOGUE DE L’ARTISTE
L’EXPOSITION LA VILLE HORS CHAMP