MICHEL KIRCH

Photographe plasticien

Les compositions photographiques de Michel Kirch sont des mises en scène métaphoriques sur la mémoire des origines et l’inconscient collectif. Il glane à travers le monde des éléments visuels et les assemble numériquement pour élaborer ses poèmes visuels

Cliquez sur les images pour accéder aux pages des œuvres

Né à Metz en 1952, Michel Kirch grandit dans une famille d’artistes. Sa mère est une soprano lyrique et son père, Albert Kirch, rabbin, chanteur, poète et résistant, marquera de son aura l’ensemble du parcours de l’artiste. Honoré d’un prix d’orgue au conservatoire de Metz, le jeune homme choisit dans un premier temps de se consacrer à une carrière médicale, qu’il mènera à son plus haut degré. Mais l’appel du voyage et de l’aventure ponctuera toujours son cheminement : après un service dans le corps des chasseurs alpins, il se forme pendant une année à l’École Militaire de Haute Montagne de Chamonix.

Ressentant toujours le besoin de s’ouvrir vers le lointain pour approfondir son introspection, il mène de grands voyages initiatiques : il consacre notamment une année au nomadisme à travers le Sahara, puis parmi les bédouins du Sinai, il s’embarque sur un chalutier, passe trois ans en Basse Galilée, un hiver solitaire dans le Haut Atlas… !

Le Je du jeu, 2011
À partir de 4200

C’est d’abord l’écriture et la poésie qui accompagnent ses pérégrinations, mais il se découvre rapidement une passion pour la photographie. Se désintéressant du photoreportage, ses premières séries sont déjà des vecteurs de voyages intérieurs. Immédiatement couronnées de succès, les photographies de dunes qu’il ramène de son année saharienne sont exposées dès son retour dans l’Espace Canon. La reconnaissance critique et publique de son travail vont l’amener à consacrer de plus en plus de temps à la photographie, jusqu’à ce qu’il décide de mettre un terme définitif à sa carrière médicale.

Un tournant s’opère dans la pratique artistique de Michel Kirch le jour où il réalise les possibilités d’émancipation que lui offrent la retouche numérique. Surmontant ses a priori sur la prétendue « froideur » de l’infographie, il parvient à en faire un précieux allié, un moyen de s’affranchir du hasard et de penser ses œuvres à la manière d’un peintre. Deux processus indissociables s’imbriquent dès lors dans l’élaboration de ses images : une prise de vue sur le terrain, avec un appareil de moyen format – où l’instinct et l’instantané sont de mise – puis une élaboration patiente et consciente sur ordinateur.

Cette alliance de matériaux réels insérés dans des compositions irréelles lui permet de faire basculer l’image dans le domaine de l’inconscient. Animée des accents de la vérité, ce sont des situations extraites de l’univers du songe qui s’offrent à l’édification du spectateur. Pour Edgar Morin – qui préface fidèlement ses publications – Michel Kirch donnerait à voir une méta réalité, « où le dépassement conserve ce qui est dépassé tout en créant une réalité nouvelle »¹.

Ascension 2, 2012
À partir de 4200 €

Dans ces compositions empreintes de mystère fondamentaux, l’homme apparaît souvent seul, en représentant de son espèce. Ces rêveries, qui semblent remonter aux temps de la Création, sont animées d’une lutte perpétuelle entre la lumière et le néant. C’est donc naturellement qu’elles se trament en noir et blanc. Tirées dans des formats imposants, elles ouvrent la voie au spectateur qui se fait happer vers un ailleurs, comme le personnage qui en est le protagoniste.

Appelant plusieurs niveaux de lectures, les œuvres de Michel Kirch sont néanmoins organisées autour de compositions simples et claires. La scène se réduit souvent à des formes géométriques traversées de lignes de force, et animées de mouvements aussi irrépressibles que les lois de la nature. Le personnage y relève souvent des défis transcendants, suspendu entre deux dimensions, aspiré par un vortex vertigineux, ou oscillant entre les temps, suspendu à un pendule.

Ces hommes et ces femmes peuvent être invariablement assimilés à des démiurges, ou au contraire à des victimes de châtiments divins. Michel Kirch réinterprète ainsi les grands thèmes originels, puisant parfois ses personnages dans la mythologie ou l’histoire religieuse (Adam et Eve, Sisyphe, Tantale…) et en les plaçant dans des paysages qui semblent s’étendre à l’infini, hors de l’espace et du temps.

Les individus qui animent ces grandioses compositions ne sont pas photographiés en studio : Michel Kirch les saisit à l’instinct, au hasard de ses rencontres et s’inspire de leurs attitudes pour mettre en place ses mises en scène. Il suit ainsi depuis plusieurs années une troupe de danseurs butō, mais il arrive que la situation soit plus fortuite, tel cet Adam (Le Destin d’une conversation), qui s’est dénudé en pleine rue de manière inexplicable, et dans lequel l’artiste a su déceler l’éloquence du geste.

Plus récemment, Michel Kirch a commencé à puiser des détails sur internet pour les intégrer dans de vastes compositions. L’artiste voit dans cette source d’inspiration un reflet de l’inconscient collectif. C’est une nouvelle dimension mémorielle qu’il donne ainsi à son travail.

Les photographies de Michel Kirch sont éditées en tirage limité sur papier Harman Fine Art, sur Dibond et sous Diasec (aspect brillant) dans des formats de 80 x 80 cm, de 105 x 105 cm ou de 175 x 175 cm. Elles sont montées sur des châssis affleurant en bois teinté noir.

BIOGRAPHIE

Afficher ses expositions, réalisations et publications

PARCOURS
• Prix d’orgue au conservatoire de Metz.
• Études médicales à Strasbourg.
• Séjour d’un an à l’École de Haute Montagne de Chamonix.
• Années d’alternance entre grands voyages (un an dans le Sahara, quatre mois chez les Bédouins du Sinaï, un été sur un chalutier de Santander, trois ans en basse Galilée, un an à Tel Aviv, un hiver dans le Haut-Atlas, etc.) et carrière médicale. Par ces voyages, expression littéraire et découverte de la photographie.

EXPOSITIONS

  • PHOTOMED 2016, Le festival de la photographie méditerranéenne – Michel Kirch présente “MARE NOSTRUM ” – Mai / Juin 2016 – Sanary-sur-Mer, France
  • MAIRIE DU 4ème Arr. de PARIS – “TU ES NOUS” Exposition personnelle – Août / Septembre 2015 – Paris, France
  • Galerie Schwab Beaubourg – « les éveillés » de Michel Kirch – Novembre 2014 – Paris, France
  • Fotofever – Galerie Sabrina Raffaghello – Novembre 2014 – Paris, France
  • Espace Central Dupon – remise du Grand Prix Eurazeo – Février 2014 – Paris, France
  • Musée de la Cour d’Or – Décembre 2013/ Février 2014 – Metz, France
  • MAC 2000 – Espace Champerret – Novembre 2013 – Paris, France
  • Fotofever – Galerie Sabrina Raffaghello – Novembre 2013 – Paris, France
  • Festival Mosaïque – Octobre 2013 – Troyes, France
  • Art’o clock – Septembre 2013 – Galerie Baudouin Lebon – Novembre 2013 – Paris, France
  • Chartres en lumière – Prieuré Saint Vincent – Septembre 2013 – Chartres, France
  • Musée de la Cour d’Or – Archives municipales -Bibliothèque Universitaire – Septembre Octobre 2013 – Metz, France
  • UNESCO – juin 2013 – Paris, France
  • « Quintessence » – Visual Art Gallery avec l’Ambassade de France en Inde – Février 2013 – New Delhi, Inde
  • « Salon d’Automne »- Port de Jaffa – octobre, novembre 2012 – Tel Aviv, Israël
  • « Multimediart »- MAC 2000 – Bastille Design Center – 6/9 septembre 2012 – Paris, France
  • « Spacialités »15 – Espace Cardin Évolution – Décembre 2011 – Paris, France
  • MAC 2000 – Espace Champerret – 24/27 novembre 2011 – Paris, France
  • « Conversations »16 – Galerie Insula – Novembre 2011 – Paris, France
  • Balt’Art – L’Art et le Grand Paris – Octobre 2011 – Paris, France
  • MIA (Milan Image Art Fair) avec la Galerie Esther Woerdehoff – Mai 2011 – Milan, Italie
  • Angkor Foto Festival – John MacDermott Gallery – Novembre/décembre 2010 – Angkor, Cambodge
  • Paris Photo -Carrousel du Louvre – Novembre 2010 – Paris
  • MAC 2000 – Espace Champerret – Novembre 2010 – Paris, France
  • Galerie Fabrik89 – Février/mai 2010 – Marseille, France
  • MiArt avec la Galerie Esther Woerdehoff – Mars 2010 – Milan, Italie
  • Galerie Esther Woerdehoff – Février 2010 – « Visions Urbaines » – Paris, France
  • Galerie Esther Woerdehoff – Décembre 2009 – Exposition de Noël – Paris, France
  • Galerie 45 – Novembre 2009 – Bruxelles, Belgique
  • PARIS PHOTO – Carrousel du Louvre – 19/22 novembre 2009 – Paris, France
  • MAC 2000 – Espace Champerret – 19/22 novembre 2009 – Paris, France
  • Événement avec Edgar Morin – 11 novembre 2009 – Theatro Dal Verme – Milan, Italie
  • Evento Etico – 18 juin 2009 – Milan, Italie
  • Art Fair in Open City – 3/5 avril 2009 – Rome, Italie
  • Espace Champerret – Artistes Indépendants – Avril 2009 – Paris, France
  • Galerie ICIPICI (The Road to Contemporain Art) – Avril 2009 – Rome, Italie
  • Galerie Vision Quest – Janvier/mars 2009 – Gênes, Italie
  • Galerie Sabrina Raffaghello – Janvier/février 2009 – Alessandria, Italie
  • Art en Capital – Grand Palais – Novembre 2008 – Paris, France
  • Biennale d’Alessandria – Mai/août 2008 – Alessandria, Italie
  • Galerie d’Art Contemporain « Samedi » – Montfort-l’Amaury, France
  • Art Fair Santa Fe (Basse Californie) – Juin 2007 – Santa Fé, États-Unis
  • St Cloud – Juin 2006 – France
  • INART – 2006 – Gérone, Espagne
  • Galerie Clairefontaine 2004 – Luxembourg
  • Aula Des Cedres – 2003 – Lausanne, Suisse
  • Galerie Caravane – 2003 – Paris, France
  • The Modern Collectibles Fair – 2003 – Londres, Royaume-Uni
  • Galerie Artlev – 2003 – Paris, France
  • Art Miami 2002 – Miami, États-Unis
  • Maison de Jean Monet 2002 – Bazoches, France
  • Galerie d’Art Contemporain  » Samedi  » – 2001 – Montfort-l’Amaury, France
  • Art Miami – 2001 – Miami, États-Unis
  • Art Fair Palm Springs – 2000 – Palm Springs, États-Unis
  • Galerie Dialogue – 1999 – Paris, France
  • Galerie du Pont Louis Philippe – 1998 – Paris, France
  • Maison de la Culture – 1998 – Metz, France
  • Espace Canon – 1998 – Paris, France

DISTINCTIONS, COLLECTIONS, PUBLICATIONS
• Acquisitions d’œuvres par des collections publiques et privées.
• Nommé Ambassadeur de l’Interculturalité du Club UNESCO Sorbonne, juin 2012.
• Black and White Magazine : Award Winner Portfolio Contest, novembre 2013.
• Grand Prix Eurazeo 2013 pour la photographie.
• Acquisition d’une oeuvre monumentale à la CELCA, Metz, janvier 2014.
• Publication du tryptic « le Jardin » dans « Consumption », éditions teNeues, septembre 2014.
• Publication de la monographie « les éveillés », éditions « la Manufacture de l’Image », novembre 2014.
• Lauréat du Concours International « l’Esprit de la Méditerranée » organisé par PHOTOMED et LENSCULTURE, 26 Mai – 19 Juin 2016

DÉCOUVREZ TOUTES LES PUBLICATIONS DE MICHEL KIRCH : http://www.michelkirch.com/untitled-c1t44


NOTES : 1. Publication ayant accompagné l’exposition Spacialités de Michel Kirch à l’Espace Cardin, déc. 2011 : « Photographies de Michel Kirch, peintures de Dominique Paulin »