ALANIG KELTZ

Photographie

Alanig Keltz a été élu par nos internautes
dans le cadre de l’appel à projets La Ville hors champ

Ses photographies donnent une vision personnelle et sans fard de la vie urbaine. Les vues de métro côtoient les scènes de bar et l’artiste explore également des appartements à l’abandon. Un univers qui préfigure les vestiges de nos sociétés contemporaines.

Cliquez sur les images pour accéder aux pages des œuvres

Alanig Keltz est né à Paris en 1975.

Licencié en Études cinématographiques et audiovisuelles et diplômé du Conservatoire Libre du Cinéma Français, il mène depuis 2010 plusieurs séries de projets photographiques personnels sur la nuit parisienne et les ruines contemporaines, en marge de ses activités de production, de réalisation et de montage vidéo.

Paris brûle-t-il ?, 2012
Tirage Hahnemülhe Fine Art Rag 308 g, 70 x 100 cm
en 7 exemplaires
À partir de 300 €

Baigné de culture underground, marqué par les modes de vie alternatifs, sa sensibilité l’attire irrémédiablement vers la beauté de l’abandon. Pour son cycle Future is unwritten, il explore des immeubles abandonnés et capture des vues d’appartements décrépis et ravagés. Avec un style caractéristique, il contraste les ombres et sature les couleurs, affirmant la dimension picturale de ces sujets négligés.

Pris en photo sans artifice ni mise en scène, ces habitats anonymes offrent une vision pessimiste de l’avenir dont Alanig Keltz se joue : dans certaines de ses compositions, il s’affuble d’un masque à gaz et tourne en dérision les mouvements survivalistes.

La Disparition #01, 2014 (à gauche)
Tirage Hahnemülhe Fine Art Rag 308 g, 75 x 50 cm / en 4 exemplaires
À partir de 250

La clé, 2014 (à droite)
Tirage Hahnemülhe Fine Art Pearl 285 g, 40 x 30 cm / en 8 exemplaires
À partir de 100 €

Pour Paris sens dessus dessous, le photographe glane des scènes de nuits parisiennes. Prolongement de la série Day by day, journal (parfois) intime d’un punk amoureux de sa ville, il pose un regard authentique sur les bas-fonds et n’hésite pas à rechercher l’esthétique « jusque dans les chiottes » ! Fruit de rencontres entre amis, avec des sdf ou dans l’univers de la scène, ces images saisies sans préméditation et rassemblées sous forme d’albums composent le panorama d’un monde en évolution.

Expositions récentes :

2016
« Petites Œuvres Parisiennes » à la Galerie du Génie, Paris, France
« Urban Ruins », Krk, Primorsko-Goranska, Croatia

2015
« Minis et Multiples » à la Galerie du Génie, Paris, France
Galerie Artibrak, Voorburg, Pays-Bas

2014
« Hors les murs », série Memories, l’Atelier, Paris, France
Biennale de la jeune création, La Graineterie, Houilles, France
Salon Vedettes de Paris, Paris 7ème, avec Patrick LIPSKI et Corine Sylvia CONGIU

2012-2013
« Substances photographiques sur mots fétiches » avec le poète Laurent Sepselevicius, exposition itinérante : Eva Pritsky, Paris / Café de La Loge, Najac (12) / Les Hauts Parleurs, Villefranche de Rouergue (12)
Atelier 13, Paris 9ème