Les gravures de León Garreaud de Mainvilliers évoquent la mémoire de la vallée du Río Tinto en Andalousie. L’artiste entreprend un dialogue entre le minerai – qui est à l’origine de la gloire et du déclin de ce bassin minier – et son travail de gravure sur cuivre