« La ville hors champ » s’expose à Nîmes

Exposition La Ville hors champ Nîmes

LA VILLE HORS CHAMP
LES 28, 29 ET 30 AVRIL 2017 à l’Espace 14
(14 quai de la Fontaine, Nîmes)

Vernissage le vendredi 28 avril à partir de 18h

DÉCOUVREZ LES ARTISTES EN VIDÉO :

AUDREY GUIRAUD

,

Audrey Guiraud a été élue par nos internautes dans le cadre de l'appel à projets La Ville hors champ Audrey Guiraud synthétise l'espace architectural. À la lisière de l’abstraction, ses œuvres confondent les plans et piègent le regard

JEAN-PIERRE LOUBAT

,

Jean-Pierre Loubat a été élu par nos internautes dans le cadre de l'appel à projets La Ville hors champ. Les œuvres de Jean-Pierre Loubat racontent l'architecture, magnifique ou déliquescente : ses photographies révèlent la gloire, la vanité ou la ruine de nos sociétés

PATRICK RIMOND

,

Patrick Rimond est un observateur. Il se laisse inspirer par des motifs insoupçonnés et les soumet à des expérimentations plastiques. Sa fascination pour les rythmes et les formes pures l’amènent à la lisière de l’abstraction. Ses paysages urbains, tirés en grand format dans des tonalités électriques, subliment la dynamique de la ville et nous plongent dans ses entrailles.

JAVIER RIAÑO

,

Les huiles sur toile et les lavis d’encre de Javier Riaño sont un univers de silence. D’une grande perfection formelle, ses œuvres mettent en scène des paysages urbains au réalisme illusoire. L’essentiel de son travail consiste à idéaliser le motif et en synthétiser la composition pour en révéler la part de mystère.

JEAN-MARC PLANCHON

,

Jean-Marc Planchon modèle ses sujets dans l’obscurité. Ses photographies, cueillies avant le lever du jour, ne laissent poindre que les formes substantielles de la ville. Initié dès le plus jeune âge à la calligraphie japonaise, il découpe les contours de fenêtres par un effet de réserve et de transparence, dans la noirceur de l’encre de Chine.

WILLIAM GAYE

, ,

William Gaye explore les frontières de la ville. Dans les deux projets que nous exposons, il met en lumière l’expansion urbaine à travers des photographies et des cycles de collages. Que ce soit à Marne-la-Vallée ou dans la banlieue de Yaoundé, sa démarche questionne les mécanismes du territoire, à travers des protocoles aussi rigoureux qu’éloquents.

FRÉDÉRIC CHAUME

,

Frédéric Chaume puise son inspiration dans les grands chantiers urbains. Fasciné par le balai des grues et le fourmillement des ouvriers au milieu des travaux, il se forge un répertoire dont la démesure rappelle l’esthétique des ruines romantiques. Ses grandes estampes dépeignent une ville en perpétuel inachèvement.

Le jardin de l’Espace 14 accueillera également les sculptures en résine
de l’artiste nîmois Julien Gudéa,
révélé lors de notre dernière exposition De l’art de consommer

JULIEN GUDÉA