JULIEN GUDÉA

Sculpteur

Julien Gudea décline avec lyrisme un répertoire d’objets entamés. Allumettes calcinées, pommes croquées, bougies fondues, cigarettes consumées… Ce sculpteur nîmois a adopté la résine polyester comme matériau exclusif pour ses expérimentations colorées, qui explorent les liens entre l’intérieur et l’extérieur des volumes

Cliquez sur les images pour accéder aux pages des œuvres

Julien Gudéa est né à Paris en 1975 dans une famille d’artistes. Petit-fils de sculpteur (Antoniucci Volti) et fils de peintre (Pierre Antoniucci), il reçoit le goût des arts en héritage. Mais si cette vocation s’impose à lui comme une évidence, elle s’accompagne également d’une détermination sans faille à suivre son propre cheminement créatif.

Au gré de ses expériences, Julien va ainsi se forger un langage original : en se formant au modelage au Lycée de Sèvres, en se plongeant dans l’histoire des arts et du design à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, et depuis 2002, en expérimentant en autodidacte les possibilités sculpturales que lui offrent les matériaux polymères.

À la lisière du design, les œuvres de Julien Gudéa proposent une rencontre sensible entre un sujet – un objet de consommation stylisé – et un matériau. Une résine « plastique » avec laquelle nous avons un rapport conditionné, mais que l’artiste utilise de manière chaleureuse et charnelle. Julien Gudéa, Pastèque

Pastèque, 2014
Sculpture en résine polyester, laque industrie, L. 34,5 cm
Édition en 8 exemplaires / 250 €

« Plutôt que de reproduire quelque chose à l’identique, j’aime réfléchir à sa perception, le réinterpréter et y appliquer ma propre empreinte »

Dans le forme comme dans le fond, ces sculptures interrogent les rapports entre l’art et le design, entre la grâce de la ligne et la fonctionnalité de l’objet. Ce sont des œuvres éditées en tirage très limité qui, malgré leur aspect épuré, trahissent leur conception artisanale : sur chaque exemplaire, on peut ressentir la trace de la main à travers des variations originales.

Les biens qui inspirent ces œuvres sont interchangeables. Produits en série, nous les résumons bien souvent à leur fonction et n’y prêtons guère attention. Les allumettes sont toutes pareilles. Elles servent à faire du feu. Mais avez-vous déjà observé les torsions étonnantes qu’elles font en brûlant ? Cette danse aléatoire, alliée à des recherches de texture et de couleurs nourrit le travail de Julien Gudéa depuis plusieurs années !

Bougie, 2012
Sculpture en résine polyester et béton sablé, laque industrie, H. 55 cm
Édition en 8 exemplaires / 1000 €

L’objet est parfois stylisé à l’extrême. Mais le sculpteur dose savamment la part d’irréel et ménage des codes visuels qui nous permettent de reconnaître le sujet. Il part de l’idée que nous nous en faisons. Une idée évidente et accessible, une empreinte que nous laissons à l’usage dans chaque chose, mais que Julien Gudéa met en scène avec des outrances surréalistes.

Le plasticien ne retient que certaines formes caractéristiques. Des indices mesurés, ni plus ni moins. Tout le reste est modifié et accentué. L’agrandissement lui confère une charge émotionnelle supplémentaire, qui sublime sa banalité. La forme, les proportions et la couleur se transforment avec lyrisme.

Ce détournement prend souvent des accents enfantins, car la souplesse des lignes, la douceur des matériaux et la franchise des couleurs évoquent l’univers du jouet. Mais l’humour et le charme de ces pièces ne doivent pas faire oublier la richesse de l’expérimentation formelle entreprise. Il suffit d’observer l’élégance de ces morsures de pommes : elles sont pour l’artiste l’occasion d’étudier les liens entre l’intérieur et l’extérieur du fruit, entre l’enveloppe et la chair. La queue nous sert de repère, mais l’espace de la morsure est savamment composé de galbes, de facettes et d’arêtes vives… tout à fait arbitraires.

Trognon Hong Kong, 2014
Sculpture en résine polyester, laque industrie H. 95 cm
Édition en 8 exemplaires / 750 €

Pomme croquée
Sculpture en résine polyester, laque industrie, 50 x 50 cm
Édition en 8 exemplaires / 1600 €

D’un naturel pourtant réservé, Julien Gudéa devient intarissable quand on parle de résine. Armé de ses équipements de protection, il jongle avec des pâtes, des liquides et des poudres qu’il combine dans des proportions mystérieuses. L’alchimiste a expérimenté toutes les peintures, le caoutchouc et le silicone, avant d’adopter la résine et une laque industrie utilisée par les carrossiers. Considérant chaque étape de production comme un arbitrage créatif, il s’est toujours passionné pour la réalisation de ses tirages et ne le déléguerait pour rien au monde.
Julien Gudéa, allumettes 80

Collection d’allumettes murales « 80 », 2007-2017
Sculptures en résine polyester, laque industrie, H. 80 cm
Édition en 8 exemplaires
/ 220 € pièce

L’allumette s’est imposée comme un exercice de style pour Julien Gudéa. Dans tous les formats, ses innombrables collections forment une gigantesque partition qui rythme les murs de son atelier. Et il n’est jamais aussi heureux que lorsque les collectionneurs composent leur propre petite mélodie en rassemblant trois ou quatre notes colorées.
S’inspirant de croquis indicatifs, le sculpteur se laisse inspirer au contact de la matière. La fabrication d’un moule en plâtre ou en silicone suppose au préalable de modeler un prototype en cire industrielle ou en argile. Chaque tirage en résine est ensuite élagué avec une ponceuse de marbrier, mastiquée, puis poncée, puis peinte au pistolet avec des bandes de protection. L’ensemble de ces finitions donnent un grain charnel à la surface de ses œuvres.

Julien Gudéa alterne des tirages de moyennes dimensions et des pièces monumentales qu’il monte dans sa cour. Les œuvres de grand format sont modelées sur des structures de fil de fer et allient la résistance à la légèreté. D’un impact visuel décuplé, plusieurs de ces pièces trônent aux sièges de grandes entreprises en Champagne et sur la Côte d’Azur.

Le travail de Julien Gudéa se situe à la frontière entre plusieurs univers : l’aspect fonctionnaliste de son étude contraste avec la poésie de ses formes ; il reproduit les gestes du potier en les transposant dans l’univers du plastique ; il produit en série mais réalise toutes ses finitions à la main ; il fabrique des pièces gigantesques mais continue à proposer à son public des œuvres accessibles. Électron libre, entre le design et le monde de l’art, le sculpteur s’implique sur internet et dévoile son atelier sur les réseaux sociaux (page Facebook).

Avec une cohérence et une constance sans faille, il aura conçu de ses mains plus de 160 prototypes pour des pièces de toutes tailles, qui composent un catalogue très organisé où chaque pièce est numérotée et référencée. Mais ce qui l’anime particulièrement en ce moment, c’est le défi de la monumentalité. Et dans ce registre, Julien Gudéa passe chaque année à l’échelle supérieure.

Cigarette, 2011
Sculpture en résine polyester, peinture acrylique, H. 86 cm
Édition en 8 exemplaires /
400 €

BIOGRAPHIE

Afficher sa biographie

FORMATION
De 2003 à aujourd’hui – Crée son atelier de sculpture – Se spécialise dans l’édition de sculptures en résines
1995 – 2000 – Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris DNSAP – moulage, peinture, informatique
1998 – Stage école des arts visuels, université Laval, ville de Québec Canada – Art visuel et informatique graphique
1995 – 1998 – Diplôme de Technicien en Céramique B.T.A.A. Lycée de Sèvres – Se spécialise en céramique/sculpture/dessin

ACTIONS ARTISTIQUES
2017 – Projet d’implantations d’œuvres monumentales, Zone commerciale FREY à Amiens
2017 – Exposition de sculptures Cave de Tavel
2016 – Salon Esprit Meuble Paris
2016 – Professeur en volume Licence design université Nîmes Vauban
2016 – Collaboration Roche Bobois location de sculptures Bougies
2016 – Exposition en entreprise menuiserie Acorboios Reims
2016 – Collaboration artistique Show room usine Française d’abrasifs SEA (création d’un prototype 3d hybride)
2015 et 2016 – Aventures plastiques – Manoir de Couesme exposition
2015 – Participe à la vente outdoor de  » Rennes enchères » 2015
2015 – Participe aux journées de l’architectures Agence Batalla 2015
2015 – Exposition Les Papestes Chapelle Saint Michel Avignon mai 2015
2015 – Design du Trophée « Infinite house » challenge Build Beyond by Knauf 2015
2014 – Vente aux enchères au profit du MRS Agnès b rue Dieu
2014 – Vente de 3 sculptures murales Yacht privé Hong kong Chine
2014 – Soutien du groupe immobilier Lafage Century 21 à Nice. Achat d’une pièce « Le bouchon mordu » (4 metres de hauteur inauguration courant 2017)
2014 – Exposition Architectes urbanistes KVA Nîmes
2014 – Parc de sculptures contemporaines Châteaude Bosc Domazan « Raisonances » 37 Allumettes6 mois en extérieur
2014 – Commande privée de la sculpture du logo du Champagne Henri Giraud (inauguration prévue en 2015)
2014 – Intervention artistique D’Alzon Nîmes (agrément de la DRAC L.R.)
2013 – Biennale de Laudun – Invité d’honneur
2013 – Biennale d’Issy les Moulineaux – L’Art du goût, le goût de l’Art
2013 – Exposition domaine Champagne Roger-Constant LEMAIRE
2013 – Galerie Nouchine – Exposition personnelle Julien Gudéa – Beaulieu sur mer
2012 – Collaboration image avec la marque de meuble Roche Bobois ‘L’ Art de vivre by Roche Bobois » une édition de mes sculptures distribuée par un magasin à New York
2012 – Exposition personnelle centre culturel LE GRAAL – Saint Raphaël
2012 – PARISDESIGNWEEK pour les 20 ans de l’agence PREVIEW – Paris
2012 – Franchement Art – Foire d’art contemporain citadelle de Villefranche sur mer – Mécène Lafage transaction Nice
2012 – Exposition / inauguration bureaux CREF – Reims
2012 – Exposition domaine Champagne Claude Giraud – AY
2012 – Atelier Archipel en Arles – Arles
2012 – Exposition / inauguration bureaux FDSEA – Dormans
2012 – “100% Plastique” CCI – Reims
2011 – Lauréat du concours “Gagne ta banane dédicacée par Philippe Katerine”
2011 – Exposition “Amour” – Temple protestant Nîmes
2011 – Exposition “Fraicheur” – Aubais
2011 – Exposition personnelle “La couleur brûle” centre ville de Nîmes
2011 – Exposition / inauguration bureaux FDSEA – Gueux
2010 – Exposition personnelle événementielle au Quick de Arles
2010 – “Les pailles Géantes” – Habillage d’une signalétique urbaine – Quick, zone de Fourchon, Arles
2010 – Exposition collective galerie Nîmes
2010 – Inauguration de la Maison des associations de Crisolles en Picardie
2010 – Galerie Inside out – St Rémy de Provence
2010 – Vente aux encheres – collection privee – Artcurial
2010 – Centre culturel ville de Cusset dans l’allier – l’Art en ville sur le plastique
2010 – La Halle Freyssinet – Paris 13ème
2009 – Parvis du grand marché d’art contemporain – Paris
2009 – Cocktail privé – galerie Amiel – Saint Quentin
2009 – Base’art – Mécénat d’entreprises privées. Mécène : Groupe Inter Expert – Fréjus
2008 – Vente aux enchères au profis du MRS mouvement pour la réinsertion sociale
2008 – Artsenat – «Du vent dans les branches» – sculpture dans le jardin du Luxembourg – Paris
2008 – Festival “Paris fait sa comédie” mairie du 5 arrondissement – Paris
2008 – L’assos‘pikante – Villeneuve les Avignons
2008 – Nemausus 20 ans après – exposition avec l’artiste Québécois Sébastien 1/1 – Nîmes
2007 – «La couleur dans divers états de matière»- Château d’Aubais
2007 – Galerie Akié Arichi – Paris
2006 – Fresques salle d’attente des enfants et des adultes – urgences hopital de Montfermeil
2006 – Fresque mur et plafond – Bunker service de radiothérapie hopital de Montfermeil
2006 – “Riche” – Jeune création – La Belleviloise – Paris
2005 – Aide individuelle à la création D.R.A.C. Languedoc Roussillon
2005 – “Ce paradis qui est le vôtre” Biennale d’Issy les Moulineaux
2005 – Galerie Jean – Yves Franch Font – Montpellier
2005 – “Panorama” galerie Etienne de Causans – Paris
2005 – 50eme salon de MONTROUGE – parrainé par Claude Viallat
2004 – Séléction prix Marin – Arcueil
2004 – Mention d’honneur de sculpture «4 Bienal Internacional del Baloncesto» Madrid
2004 – Galerie Philippe Pannetier – Nîmes
2003 – le Shop – Paris
2003 – Line Light MK2 bibliothèque – Paris
2003 – Commande privée d’une sculpture par la League national de Basket Paris L.N.B
2003 – Salon de Mai
2003 – Congrès «l’Art et le Soin» – Paris
2003 – Salon de MONTROUGE
2002 – “Fragment de basket” Sculpture permanente, hall d’entrée du très grand gymnase Raspail, Arcueil
2002 – “j’ai couché avec toi” Ecole Superieure d’Architecture – Paris
2002 – Congrès national “Jouer” – Lyon
2001 – Centre Culturel – Garches
2001 – Design des emballages de la ligne des parfums “Gobin Daudé” Paris
2000 – Bourse à la création Mairie de Paris
2000 – Novembre à Vitry
2000 – Bourse à la création Mairie de Paris
2000 – Centre Culturel Némausus – Nîmes
1998 – ISEG – Paris
1995 – Musée de Saint-Pourçain
1992 – Club le Palace – Paris


ALLUMETTES MURALES

Allumettes « 80 », 2007-2017
Sculptures en résine polyester, fibrée et sur-façonnée à la main, laque industrie, H. 80 cm
Édition en 8 exemplaires

220 € pièce

COMPOSEZ VOTRE MUR D’ALLUMETTES !

Julien Gudéa, Allumette 80
Julien Gudéa, Allumette 80
Julien Gudéa, Allumette 80

ALLUMETTES TONNERRE


H. 165 cm
Sculptures en résine polyester, fibrée et sur-façonnée à la main, laque industrie
Édition en 8 exemplaires, 2013

500 € pièce

SUIVEZ NOTRE NEWSLETTER :